Demande d’aménagements aux examens : c’est maintenant !

TDAH-France.fr :  » Les candidats aux examens, présentant un handicap, peuvent demander des aménagements d’épreuves en utilisant les formulaires sur le site de leur académie à compter du 15 octobre 2018 ou ceux remis par l’établissement scolaire.
La date de dépôt et le dossier peuvent différer d’une académie à l’autre, et selon l’examen, consultez le site de votre académie pour connaitre la date limite de dépôt de votre dossier.

Ce qui change :

Attention ! Pour 2019 de nouveaux formulaires sont mis en place et ils doivent impérativement être … » A lire ICI

Publicités

Ensemble pour l’École inclusive

Sans titreéducation.gouv:  »

Expérimentation de pôles inclusifs d’accompagnement localisés (PIAL) dans chaque académie

Des pôles inclusifs d’accompagnement localisés (PIAL) seront expérimentés dans chaque académie à partir de la rentrée 2018.

L’objectif de l’expérimentation est d’améliorer l’accompagnement des élèves en situation de handicap dans un projet collectif où s’élaborent et s’articulent :

  • Évaluation des besoins éducatifs particuliers ;
  • Diversité de l’offre de formation ;
  • Différenciation pédagogique ;
  • Organisation de l’aide humaine ;
  • Projet d’établissement.

L’organisation des moyens d’accompagnement au niveau des établissements ou des circonscriptions apparaît comme une modalité d’action intéressante qui engage toute la communauté éducative au service du processus inclusif.

Dans le cadre de cette expérimentation, le focus de la compensation est déplacé vers celui de l’organisation pédagogique :

  • Coordination des moyens d’accompagnement en pôle, dans une organisation plus globale des aides humaines, pédagogiques, éducatives et thérapeutiques ;
  • Mobilisation de tous les enseignants pour identifier les besoins des élèves et mettre en œuvre les réponses adéquates au niveau de la classe, mais aussi de l’établissement (personnes ressources expertes, dispositifs spéciaux, groupes d’aides, unités d’inclusion, environnement humain, environnement technique, etc).

Mise en œuvre de l’expérimentation

Cette expérimentation s’inscrit dans une démarche plus générale d’auto-évaluation et d’amélioration continue de la qualité, au niveau de l’établissement scolaire, du premier et du second degré. À cet effet, un outil d’auto-évaluation –  Qualinclus – est mis à disposition des établissements engagés.

Dans chaque académie, une dizaine d’établissements (écoles, collèges, LGT, LP) pourront participer à l’expérimentation. Les établissements avec ULIS ou UE seront privilégiés, ainsi que ceux déjà engagés dans la démarche Qualéduc.

Une personne ressource itinérante pourra être sollicitée par les équipes pour la mise en place et le suivi de l’expérimentation, le conseiller technique ASH et le référent Qualéduc seront également mobilisés à cet effet. » A lire ICI

L’éducation inclusive, un processus en cours, de Magdalena Kohout-Diaz

Philippe Gaberan dans l’excellent blog écrit:  » L’éducation inclusive: Il ne fait nul doute que les lecteurs de L’éducation inclusive, un processus en cours, publié aux éditions érès, sauront rapidement se saisir des enjeux éthique, politique et praxéologique de l’ouvrage de Magdalena Kohout-Diaz, enseignante et chercheure à l’Ecole supérieure du professorat et de l’éducation d’Aquitaine (ESPE, Bordeaux). Un enjeu éthique dès lors que l’auteure émet rapidement le postulat selon lequel une différence  (dans la mobilité physique, dans la capacité cognitive, dans le comportement, etc.) ne peut plus être considérée comme étant, à elle seule et comme par nature, un obstacle au devenir Sujet de la personne. Un enjeu politique puisque, selon l’auteure, il s’agit de peser de façon citoyenne en faveur de l’accès de « chaque un » aux droits universels reconnus et accordés à tous. Un enjeu praxéologique, enfin, puisqu’il s’agit de ne pas faire de l’inclusion une vaine intention mais bien un déploiement de stratégies adaptées et mises en œuvre de façon singulière afin de permettre à la personne d’être actrice de sa vie.  » Lire la suite ICI

Evaluations CP-CE1, résultats non significatifs d’après Roland Goigoux

Le 15 octobre, Roland Goigoux, professeur des université, spécialisé dans l’enseignement de la lecture s’exprime sur Twitter:  » Non, les résultats ne montrent pas que « 23 % des élèves… » Lire la suite ICI

« La société ne voit pas leur souffrance » : pourquoi la scolarisation des enfants précoces relève souvent du parcours du combattant

France Info: « Malgré leur QI exceptionnellement élevé, il arrive que ces élèves atypiques se retrouvent en décrochage scolaire. Face à eux, des enseignants souvent déboussolés, pas toujours en mesure de répondre à leurs besoins.  » Lire la suite ICI

Scolarisation et handicap : perception et attentes des parents

« Alors que plus de 12 millions d’enfants et adolescents ont effectué leur rentrée lundi dernier, l’APAJH a révélé les résultats d’une enquête, menée conjointement avec l’institut d’étude et de sondage Harris Interactive, intitulée : « Scolarisation et handicap : perception et attentes des parents ».

Afin de prendre le pouls de la perception des parents d’élèves sur la scolarisation des élèves en situation de handicap, leurs opinions et attentes en matière d’accompagnement, cette enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de parents d’enfants de 3 à 15 ans, en situation de handicap ou non, du 20 au 24 août. »…Lire la suite ICI

Se servir des adaptations pour faire progresser toute la classe

En ce jour de pré-rentrée, nous vous suggérons (si vous ne le connaissiez pas déjà) un blog truffé d’articles intéressants, inspirants, parlant de la pratique concrète dans l’enseignement: « Maîtresseuh , écrabouiller les difficultés scolaires« .

2_GPF-XXb7QZQXGyr078jbGXzow@500x500

Leni ,la maitresseuh, nous propose de « Se servir des adaptations pour faire progresser toute la classe

Il devient de plus en plus fréquent que les enseignants proposent des adaptations et aménagements en adéquation avec les besoins des élèves :

• Pour les élèves les plus en difficulté dans leur classe.
• Et Parfois aussi pour les élèves les plus à l’aise, pour éviter qu’ils ne s’ennuient, végètent, et/ou fichent un sacré bazar

C’est bien, c’est très bien.
Et si ses adaptations pouvaient servir aussi aux élèves médians ?
Et sans travail supplémentaire ?
Ça serait chouette, non ? » Lire la suite ICI