TRISOMIE 21 : COMMENT FACILITER LES APPRENTISSAGES ?

t21

Nathanaël, Photo d’Emmanuel Grancher 

En ce jour de la journée mondiale de la trisomie 21, nous vous proposons ce très enrichissant article de Hop Toys propose un article issu du très intéressant site »PECPO-T21« , réalisé dans le cadre du mémoire de fin d’études d’orthophonie de Justine Fallet (prix Schering 2009)  « Au-delà du retard de développement qu’ils présentent, les enfants porteurs de trisomie 21 ou Syndrome de Down possèdent un profil d’apprentissage spécifique qu’il convient de bien comprendre. En effet, il est aujourd’hui avéré que des apprentissages adaptés aux points forts et aux faiblesses de leur profil cognitif, vont avoir un véritable impact fort et améliorer leurs capacités intellectuelles. D’autant plus si la prise en charge se fait de manière précoce, permettant ainsi de multiplier les expériences personnelles ! Comment favoriser l’apprentissage des enfants porteurs de trisomie 21 ? A l’école comme à la maison ? Quelles méthodes mettre en place pour palier leurs troubles ou cognitifs et physiques ou s’y adapter? Voici quelques premières pistes et éléments de réponse. Un profil d’apprentissage spécifique..LIRE LA SUITE ICI

 

Publicités

Rapport Onu et handicap: la France en prend pour son grade!

Illustration articleHandicap.fr: « 40 recommandations pour accorder aux personnes handicapées leur pleine citoyenneté. L’Onu rend son rapport sur la situation en France. Objectif : respect des droits et milieu ordinaire, quitte à fermer toutes les institutions. La leçon est sévère

 

Le 13 octobre 2017, la rapporteure de l’Onu sur les droits des personnes handicapées, après une visite en France, rendait son verdict préliminaire sur leur situation dans notre pays (article en lien ci-dessous). Sans langue de bois, Catalina Devandas-Aguilar saluait les avancées mais faisait également part de ses vives inquiétudes, assurant que notre pays devait faire de gros efforts. Elle avait jeté quelques pavés dans la marre, en affirmant, entre autres, que « par définition, un bon établissement n’existe pas », nourrissant l’ensemble de son discours d’une volonté farouche d’accorder aux personnes handicapées leur pleine citoyenneté en milieu ordinaire, au risque d’ébranler un système français bien rodé où la vie en institution est le plus souvent la norme. Elle avait fâché certains très fort…[…]  A lire ICI

Être prof: 5 astuces faciles adaptées aux élèves dyslexiques

Être prof: 5 astuces faciles adaptées aux élèves dyslexiques

Si vous êtes prof, sur le site « Être prof« , ainsi que leur page Facebook, vous trouverez de nombreuses astuces et ressources! voici celles concernant les élèves dyslexiques. « Aider les élèves dyslexiques… On n’a souvent pas le temps, pas les connaissances nécessaires, pas les outils. Vous trouverez quelques pistes dans ce guide pratique 👉 https://etreprof.fr/guidepratiquedyslexie . En attendant Sara vous donne 5 astuces pour le faire facilement dès demain dans votre classe ! A voir ICI

« Compter et conter ont la même origine, le saviez-vous ? »

Nous vous transmettons le dernier article riche d’informations et d’outils pratiques issu du site « Le blog des personnes ressource, Accueillir les différences »

“Les techniques de raisonnement regroupées sous le terme de mathématiques, représentent un outil d’une telle efficacité que son usage se révèle nécessaire dans toutes les branches de la connaissance. Son apprentissage doit donc être entrepris le plus tôt possible et conduit de telle façon que, loin de rebuter, il provoque l’appétit de toujours aller plus loin. Ce qui est d’autant plus facile qu’il peut être présenté comme un jeu.
Comble de contresens, dans l’enseignement, les maths sont présentées comme un obstacle à franchir et utilisées comme instrument de sélection.
Vous l’avez compris en lisant ces mots si justes d’Albert Jacquard, cette semaine, nous parlons “maths” et plus exactement “résolution de problèmes”, avec Amélie Varin, enseignante spécialisée à St Vincent de Paul (Nice). 

Avant de laisser la parole à Amélie, remontons un peu dans le temps, voulez-vous ? C’était en Mai 2017, Françoise Duquesne nous parlait de Roma, plateforme à destination des équipes, pour enseigner la résolution de problèmes, avec une démarche proche du Roll, pour la compréhension de lecture. Cette plateforme était en chantier… Elle est prête aujourd’hui et n’attend plus que vous … Amélie, je te laisse expliquer à nos lectrices-lecteurs ce qui se met en place dans ton établissement…[…] »Lire la suite ICI

Hugo Horiot veut faire changer le regard sur l’autisme

« Diagnostiqué autiste à l’âge de 3 ans, Hugo Horiot est aujourd’hui auteur et comédien. Il raconte pourquoi il faut mieux prendre en charge les enfants autistes en France.  » A VOIR ICI

Défis sociaux pour les enfants ayant des problèmes d’apprentissage

Caroline MILLER sur le site UPBILITY: « Les problèmes d’apprentissage peuvent non seulement affecter l’environnement scolaire, mais aussi la communication et les relations avec les autres enfants.

Lorsque nous pensons aux enfants ayant des difficultés d’apprentissage, nous pensons aux difficultés de lecture ou de calcul, aux difficultés d’organisation, aux difficultés d’attention et de concentration à l’école. Mais de nombreux élèves présentant des troubles de l’apprentissage et de l’attention ont également des problèmes sociaux et de communication.

Ils ont du mal à entrer en contact avec d’autres enfants, à se faire des amis et à comprendre ce que l’on attend d’eux dans des situations sociales.

Certains d’entre eux manquent de repères sociaux et interprètent mal le langage corporel et le ton de la voix. Les enfants ayant des troubles d’apprentissage peuvent soit parler beaucoup, ou au mauvais moment, soit dire des choses inappropriées. Certains sont fermés et rigides dans les conversations, ont du mal à s’exprimer et ne comprennent pas l’humour des autres. Ils ne comprennent pas des choses qui semblent être comprises facilement par d’autres enfants. Ils peuvent avoir du mal à comprendre ce qui se passe dans un groupe et à trouver un moyen de s’y intégrer.

Pour les enfants et les adolescents, avoir un comportement social « un peu en retrait » … » LIRE LA SUITE ICI

Le bégaiement : reconnu comme handicap par les MDPH

Hansans titredicap.fr ,Cassandre Rogeret: « Parler n’est pas toujours simple comme bonjour. Sentiment de honte, stress à l’idée d’être incompris… Le bégaiement peut devenir un frein à toute vie sociale. Une orthophoniste livre des témoignages poignants et drôles dans un ouvrage authentique.

Quel est le point commun entre Julia Roberts, Albert Einstein, Winston Churchill, Marilyn Monroe, Yoann Fréget, le gagnant de la saison 2 de l’émission The voice, Napoléon 1er et Bruce Willis ? Leur bégaiement. Comme plus de 650 000 Français, ils éprouvent ou ont éprouvé des difficultés à s’exprimer clairement. Pour certains, dire bonjour, passer une commande ou avoir une vie sociale relève du parcours du combattant. Et lorsqu’il s’agit de trouver un emploi… » LIRE LA SUITE ICI